Rabat
top of page

INGÉRENCE ALGÉRIENNE DANS LES ÉLECTIONS EN FRANCE


L’ingérence algérienne dans les élections françaises se poursuit: le recteur de la grande mosquée de Lyon appelle à «faire barrage» au RN.


Horrifié à l’idée d’une victoire du Rassemblement national (RN) aux prochaines élections législatives françaises, le régime d’Alger s’agite et remue ciel et terre depuis la victoire du parti dirigé par le duo Bardella-Le Pen aux européennes pour endiguer sa percée dans les sondages et empêcher son potentiel accès au pouvoir.


Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande mosquée de Paris a également reçu les instructions du président algérien Tebboune afin d'inciter la communauté musulmane de faire barrage au RN lors des prochaines élections.


Après le recteur de Paris Chems-Eddine Hafiz, c’est au tour de celui de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, de marcher sur les talons de l’ancien avocat du Polisario. «L’heure est grave», dramatise-t-il, tout en adjurant la communauté algérienne basée en France de «faire barrage au Rassemblement national aux prochaines élections», qui se tiendront les 30 juin et 7 juillet prochains.



Les déclarations de l’imam algérien de la mosquée de Lyon interviennent à quelques jours d’intervalle de celles, identiques, de Chems-Eddine Hafiz. Ce dernier avait fait son habituelle sortie anti-RN immédiatement après une réunion de deux heures avec le président Tebboune le 10 juin dernier. Le niveau d’ingérence algérienne dans la politique française a été porté ce jour-là à son paroxysme quand des recteurs algériens utilisent la maison de Dieu pour y véhiculer leurs idéologies politiques et en manipulant la communauté musulmane de France.


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page