Rabat
top of page

L'INCIVILITÉ DE CES ALGÉRIENS AU MAROC


Sur les réseaux sociaux, les vidéos montrant l'incivilité d'algériens sur le sol marocain se multiplient et posent un problème majeur de nuisance pour l'image du Maroc et des marocains.


Aujourd'hui nous sommes aux pires heures des relations bilatérales entre le Maroc et l’Algérie, jusqu’à l’avènement du Président Abdelmadjid Tebboune et sa nouvelle ère marquée par un déferlement inédit d’hostilité envers le Royaume. Organisée et nourrie par la junte militaire qui détient les vraies rênes du pouvoir manipulant l'appareil médiatique pour détourner le mécontentement du peuple algérien et son Hirak pacifique vers un ennemi extérieur imaginaire, cette escalade produit l’effet voulu par les généraux. Celui de la discorde et de la fitna.


Simples touristes, investisseurs voir influenceurs, ils ont tous un logiciel commun : peu importe l'hospitalité des marocains et la qualité des infrastructures, il y a un objectif de nuire à l'image du Maroc et ses symboles nationaux. 


Face à un peuple algérien de plus en plus en accord avec le discours haineux de ses dirigeants, le peuple marocain, jusqu’ici connu pour sa retenue, semble de plus en plus lassé de snober les attaques et agressions politiques, médiatiques, verbales et parfois physiques des voisins. Et le fameux slogan «Khawa Khawa», qui avait jusqu’à récemment plus d’adeptes que de détracteurs, n’a jamais été aussi inaudible.


Ce ne sont pas toujours de simples touristes mais aussi des algériens profitant des opportunités marocaines en ayant investis au Maroc et diffusant du contenu sur les réseaux sociaux. Il est également question d'influenceurs profitant de la gentillesse et hospitalité des marocains pour se filmer toujours à l'abri des regards pour critiquer voir insulter les marocains afin d'extérioriser toute la frustration d'un constat : ne pas pouvoir profiter de ce bien-être marocain dans leur propre pays.


L’affaire est identitaire et comporte aussi des enjeux politiques. Dans ces manifestations d’apparente hostilité au Maroc, ces algériens cachent un malaise identitaire et un complexe d'infériorité face à ce Maroc qui prend le large pendant que les généraux algériens gonflent leurs avoirs au sein de paradis fiscaux laissant un pays en ruine et inhospitalier pour ses propres ressortissants à l'étranger.


Alors que l'Algérie dispose d'une communauté diasporique importante implantée en France, elle n'a pas réussi, contrairement à son voisin marocain à développer des stratégies afin de consolider et entretenir les liens avec leur pays d'origine. Une stratégie qui connait le succès du Maroc et se concrétise à travers notamment de l’existence de structures qui relient « pays d’origine - diaspora - pays d’accueil ».


Le Maroc est une obsession algérienne. Cela est dû fondamentalement à un complexe historique d’infériorité, une obsession qui pousse l'algérien le plus atteint à décoller et rejoindre le territoire marocain pour découvrir toute la mascarade du régime algérien et ses propagandes décrivant un pays en ruine et un peuple miséreux.


L'algérien qui pour la première fois va déposer pieds sur le territoire marocain va y découvrir aéroports flambants neufs, propreté, hospitalité et sécurité. C'est alors qu'un sentiment maladif de jalousie va naître et provoquer chez cet algérien une envie de s'en défaire et d'extérioriser sous forme d'hostilité.


Des algériens que les historiens décrivent comme un peuple sans boussole identitaire à côté d'un Maroc, nation historique incontestable dans une succession de dynasties, un Maroc qui n’a jamais été une colonie française ni divisé en départements français, mais a été un protectorat respecté dans sa foi et ses spécificités, un Maroc qui a été indépendant avant l’Algérie et a soutenu la cause indépendantiste algérienne, un Maroc qui a réussi mieux que l’Algérie sur le plan de la diversification économique. Le pays a toujours été plus libre, avec un tourisme important. La misère réelle y est plus douce contrairement à son voisin qui n'en finit plus de masquer la misère visuelle des files d'attente pour du lait ou encore les villes inondées d'ordures.


Tout cela est insupportable pour le pouvoir algérien qui cherche par tous les moyens à humilier les marocains à travers ses propagandes et cela avec la complicités de ces franco-algériens qui ne savent plus où ils habitent et qui n'ont aucune envie de passer l'été dans le pays de leurs parents préférant le Maroc avec dans leurs bagages une intention de nuisance.


Que dit le Code pénal marocain ?


Le Code pénal marocain sanctionne le racisme à travers le prisme de la discrimination opérée entre les personnes physiques ainsi qu’entre les personnes morales. En vertu des dispositions du premier alinéa de l’article 431-5 du Code pénal, le législateur sanctionne les actes incitant à la discrimination ou à la haine entre les personnes de l’emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 5.000 à 50.000 dirhams ou de l’une de ces deux peines seulement. A noter que sont consacrées des peines privatives de liberté, le cas échéant, plus sévères lorsque les propos discriminatoires sont proférés par voie électronique ou audiovisuelle.


A cet égard, le second alinéa de l’article 431-5 du Code pénal dispose que "La peine encourue sera l’emprisonnement d’un an à deux ans et d’une amende de 5.000 à 50.000 dirhams ou l’une de ces deux peines seulement si l’incitation à la discrimination ou à la haine entre les personnes est commise par discours, cris ou menaces proférés dans les lieux ou réunions publics, par des affiches exposées aux regards du public ou par tout moyen qui remplit la condition de publicité y compris par voie électronique, sur papier ou par voie audiovisuelle".


Article 10 - Sont soumis à la loi pénale marocaine, tous ceux qui, nationaux, étrangers ou apatrides, se trouvent sur le territoire du Royaume, sauf les exceptions établies par le droit public interne ou le droit international.


A l'approche des vacances estivales, Maroc-Patriotique portera devant les autorités marocaines un courrier officiel contre tout comportement d'algériens ayant l'intention de se rendre au Maroc avec l'objectif de nuire à l'image du Maroc et ses symboles nationaux.


Chaque marocain ayant identifié une attitude à porter devant les autorités marocaines peut adresser un courriel à contact@maroc-patriotique.com.



108 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page