Rabat
top of page

LES VILLES IMPÉRIALES DU MAROC

« À grand roi, grande ville » expliquait au XIVe siècle l'historien Ibn Khaldoun. Au Maroc, les quatre cités de Fès, Marrakech, Rabat et Meknès semblent avoir été créées pour illustrer cette affirmation.




Fès

Fuyant les califes de Bagdad, Moulay Idriss, descendant du Prophète, trouve en 789 refuge auprès des peuplades berbères du centre du Maroc. Comme il profite enfin d'un peu de repos au bord de l'oued Fès, il choisit l'endroit pour y fonder la première ville musulmane du pays. Rapidement, la petite cité gagne en population, notamment lors de l'arrivée des Andalous chassés d'Espagne en 818 puis de celle des familles d'artisans arabes venues de Tunisie. Ville commerçante grâce à sa position charnière au pied du Moyen Atlas, Fès se fait aussi une réputation de centre culturel au point d'être désignée comme « l'Athènes de l'Afrique ». Délaissée par les souverains à la fin du XVe siècle, victime de la peste et de la famine, elle sombre dans la misère. Il faut attendre la fin du XIXe siècle pour qu'elle retrouve son rayonnement dans le pays.


Marrakech

Rabat

Meknès


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page