Rabat
top of page

CAFTAN NTÂA, LE MAROC DÉNONCE L'IMPOSTURE


C'est le ministère de la Culture qui l'a annoncé , le Maroc a officiellement dénoncé l’utilisation par le régime d’Alger d’une photo et de séquences vidéo d’un caftan purement marocain, le Ntaâ de Fès, dans un dossier algérien présenté devant l’Unesco.


Le Royaume appelle l’organisation onusienne au retrait simple de ces illustrations «ne correspondant absolument pas à l’élément introduit pour inscription» et à la vigilance contre pareilles tentatives d’usurpation, devenues récurrentes.


Dans une lettre adressée à Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, le ministre marocain de la Culture Mehdi Bensaid interpelle quant à la gravité de cette tentative d’appropriation culturelle et appelle à une réaction de la part de l’organisation onusienne. «Le Royaume du Maroc voudrait attirer l’attention de l’Unesco et de ses États membres, […] sur certaines manœuvres d’appropriation semant la confusion quant à l’authenticité et l’origine de certains biens du Patrimoine culturel immatériel marocain».



Par conséquent, le Maroc demande le retrait pur et simple de ces illustrations prêtant volontairement à confusion. Ceci, «au regard de l’histoire et des multiples réclamations insistantes, mais légitimes de l’opinion publique marocaine, dont celles des communautés marocaines dépositaires d’un savoir-faire ancestral transmis de génération en génération dans les différents corps de métier liés au Caftan; incarnant par excellence les valeurs de paix et de tolérance de l’identité marocaine», lit-on dans cette lettre.


Le Maroc alerte par la même occasion sur les dangers liés aux tentatives d’appropriation, devenues récurrentes, des éléments du patrimoine culturel immatériel marocain. Et d’appeler à la vigilance nécessaire dans le traitement des candidatures d’inscription de manière à ce qu’elles reflètent fidèlement et respectueusement l’histoire, les spécificités et la richesse du patrimoine culturel de chaque pays.


Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page