Rabat
top of page

MAROC-UE, NOUVELLE HUMILIATION DU POLISARIO

L’Avocate générale de la CJUE rejeté toute représentativité du Polisario pour contester les accords agricoles et de pêche Maroc-UE.


L'avocate générale a mis en avant la recommandation de maintenir la validité de l’accord agricole entre le Maroc et l’UE, mettant également l’accent sur les implications pour l’accord de pêche, notamment en soulignant les aspirations du Maroc à moderniser ce partenariat.


En outre, les prétentions du Polisario quant à une soi-disant «représentativité» sont désavouées par l’avocate générale, qui a conclu que le groupe séparatiste n’est pas reconnu comme «Le» représentant du peuple du Sahara occidental par les Nations unies ou l’UE. Elle constate ainsi que le Polisario «n’a jamais été élu» par la population et qu’«il est impossible de déterminer avec certitude si le Polisario bénéficie du soutien de la majorité».


Tamara Ćapeta affirme aussi que le Polisario ne s’est «jamais vu attribuer de statut de mouvement de libération nationale par les Nations unies ou l’Union européenne et ses États membres», concluant que la prétention du Polisario qu’il serait «le seul représentant» du Sahara n’est pas conforme à la position de l’UE.


En conclusion, les revendications de représentativité du « Polisario » ont été rejeté concluant le droit de l’UE de conclure des accords avec le Maroc couvrant ses provinces du Sud.


En outre, l’avocate générale recommande l’annulation de l’arrêt du Tribunal de première instance et le maintien de la validité de l’accord agricole entre le Maroc et l’UE, confirmant ainsi sa légalité et sa validité.


Attention, plusieurs médias algériens et propagandistes ont une nouvelle fois donné une lecture erroné puisque la Cour doit encore livrer son arrêt définitif durant le 2ème semestre 2024. Et les conclusions de l’avocate générale ne sont ni un arrêt ni une ordonnance de justice, mais une analyse proposée à la Cour, dans la perspective des délibérations des juges, ultérieurement. Une conclusion qui met une nouvelle fois à nue les réalités historiques concernant les régions sud.


Pour rappel, le Polisario soutenu par l’Algérie, est connu pour ses liaisons avec les groupes terroristes dans la zone sahélo-saharienne ainsi qu’avec le Hamas, le Hezbollah libanais et les milices iraniennes.


Nouvelle humiliation pour le régime algérien et son petit dans leurs tentatives de déstabilisation dans la région.


Lire les conclusions complètes ci-dessous :

CURIA - CONCLUSIONS DE L'AVOCATE GENERALE 21-03-2024
.pdf
Télécharger PDF • 806KB

Comments


bottom of page