Rabat
top of page

ZAID OU HSAIN OU SKOUNTI

Zaïd Ou Hmad Hsaïn dit "Ou Skounti(1890-1943) " l'une des figures de la résistance Amazighe dans le sud-est du Maroc, à ne pas confondre avec Saïd ou Ahmed dit « Ou Tararout », qualifié par les autorités coloniales comme brigand et coupeur de route, tué le 6 mars 1936 à Tadafalt, dans le bas Todgha.


Né vers 1890 à Taskountit dans l’Ighfaman, cercle d’Amellago dans le Haut-Atlas oriental. Il appartient à une famille nomade des Iâchaqen, de la tribu des Ait Merghad , confédération des Ait Yafelman.


Dès son très jeune âge, il accompagne son père durant les combats contre l'armée coloniale, ce qu'il lui confère de devenir un redoutable cavalier guerrier, son éducation reçue à Midelt et les fréquentations de notables lui permettront de connaître les rouages de la politique qui se dessinait devant ses yeux.


- Le combat de Boudenib, 1908 ;

- les combats du Tafilalt, 1918-1919 ;

- les combats du Todgha , 1918-1919 ;

- les combats d’Aït Yaâqoub et Tounfite, 1929-1930 ;

- le combat de Tarda, 1930 ;

- la Bataille de TAzizaoute, 1932 ;

- le combat de Serdrar, 1932.


Le 29 août 1933, Assou est reçu par le général Giraud puis placé en résidence surveillée à Tadighoust de 1933 à 1937, après il accepte la fonction de caid.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page