Rabat
top of page

ABDELLATIF SBIHI

Abdellatif Sbihi est né en 1897 à Salé au Maroc. Il est diplômé en langues Orientales.


Il fut pendant une brève durée élève élève à l'école Dar Beida de Meknès. Il fut le directeur de février 1938 à novembre 1943 du journal la voix nationale et exerça dans les années vingt la fonction d'interprète assermenté auprès de la résidence française au Maroc, il fut membre du cabinet d’Hubert Lyautey puis du cabinet Charles Noguès. Il a été sécretaire dans la Direction des affaires Chérifiennes. C'est sous cette casquette qu'il a eu en main le fameux Dahir Berbère. Réalisant les effets néfastes du dahir sur le peuple marocain, le leader des "Jeunes marocains de Salé" avertit les nationalistes slaouis en l'occurrence Abdeslam Aouad, Mohammed Chmaâou, Abdelkrim Hajji, Saïd Hajji, Mohammed Hassar et Ahmed Maânino.


Le 9 juillet, il fut révoquer de ses fonctions à la Direction des Affaires Chérifiennes puis deux jours plus tard assigné à résidence à Marrakech. En 1938, il fonda, avec un ami Ahmed Yaacoubi, et sous l'encouragement de Valmont Chauteau, rédacteur en chef du journal la Bataille, de droite, publié à Bordeaux, un hebdomadaire La voix nationale, jugé trop conciliant et qui n'eut pas l'audience escomptée. Suite à l'élan de sympathie suscité par les Américains, il créa en 1946 le Club de Roosevelt, association à vocation culturelle qui a pour but d'entretenir les échanges entre les deux pays.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page