Rabat
top of page

LE SECTEUR AUTOMOBILE AU MAROC

Au Maroc, le secteur automobile s’est développé de manière fulgurante, passant d’une production d’environ 30 000 véhicules montés dans les années 2000 à plus de 600 000 actuellement. Le royaume produit désormais 65 % de pièces sur place et s’investit également dans la production des voitures électriques.


Fort de sa position géopolitique et de son savoir-faire, le Maroc s'impose comme un fer de lance de l'automobile sur le continent.


En vingt ans, le pays a créé des centaines de milliers d'emplois en attirant Renault, Stellantis et leurs sous-traitants.


Les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2023, affichant une croissance de 30,2% comparativement à la même période en 2022, selon l’Office des changes.


Dans le cas de l’industrie automobile, comme dans beaucoup d’autres, « le Maroc est devenu une mine d’or pour les pays de l’Union européenne » dont l’Espagne fait partie, et que le royaume a érigés en partenaire commercial de choix.


Le Maroc qui est le 3ème plus grand importateur de l’Union européenne, le pays ibérique est déjà le 5ème pays qui investit le plus au Maroc.


L’Espagne a trouvé « un partenaire idéal » avec le Maroc, notamment pour fournir tous types de matériaux liés à l’industrie automobile, depuis le revêtement des intérieurs de véhicules, en passant par la fabrication de sièges, jusqu’aux tôles d’acier et au moulage par injection de plastiques.



Le Maroc réalise des superperformances

Portée par des projets innovants comme ceux de « Neo Motors » et le prototype à hydrogène de NamX, elle s’affiche non seulement comme un pilier économique, mais aussi comme un vecteur d’innovation et d’excellence reconnu mondialement. « Made in Morocco » devient ainsi synonyme de qualité, démontrant que le Maroc n’est plus un simple acteur, mais un compétiteur de premier ordre dans la course à l’automobile propre et durable.


Si le Maroc a pu concrétiser un tel envol dans l’automobile, c’est d’abord grâce aux atouts nombreux structurels que lui procurent particulièrement :


  • Sa stabilité institutionnelle, politique et macro-économique

  • Son ouverture sur l’extérieur par les divers accords de libre-échange conclus avec les partenaires du pays

  • Les réformes structurantes menées pour l’amélioration du climat des affaires qui ont permis au Maroc de faire un bond important dans le classement Doing Business.

  • Les efforts massifs consentis dans les infrastructures routières aériennes portuaires et industrielles qui permettent rapidité des déplacements des hommes, des flux de marchandises et des données.


Nous terminons par un rapport complet de l'année 2023 de l'AIVAM qui est une association professionnelle marocaine à but non lucratif. Elle Regroupe la quasi-totalité des importateurs de véhicules présents au Maroc. Ses 24 membres représentent plus d'une cinquantaine de Constructeurs européens, américains et asiatiques.


Bilan Aivam 2023 OK
.pdf
Télécharger PDF • 4.18MB


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page