Rabat
top of page

QUE SIGNIFIE LE TERME FITNA ?


Le terme “Fitna” s’écrit en langue arabe : “فتنة” et se dit au pluriel “fitan”, que nous écrirons : “فتن”.


Le terme fitna est large et regroupe plusieurs significations à lui seul. Le premier est qu’il signifie l’épreuve, le test. En effet, comme a dit Ibn Faaris رَحِمَهُ اللهُ :

“Fa-ta-na est une racine qui indique tester ou éprouver.”

Le second est le sens de “troubles” ou “divisions” qui surgissent entre les membres de la communauté musulmane, communauté islamique.


Le troisième sens est qu’il peut également signifier une tentation. Par exemple, la tentation (fitna) de cette vie d’ici-bas et de ses richesses.


Enfin, le terme “fitna” peut être utilisé dans le sens du péché, du kufr (mécréance). Ceci, conformément à la parole d’Ibn Al Athiir رَحِمَهُ اللهُ , qui a dit:

“Fitna signifie test, fitna signifie épreuve, fitna signifie la richesse, fitna signifie les enfants, fitna signifie la mécréance, fitna signifie les différences d’opinion entre les personnes, la fitna signifie le feu.”

On retrouve également la racine du mot “fitna” dans le noble Coran, alors voyons ce qui est dit le concernant !


La mention de la fitna dans le Saint Coran :


Allah Le Très Haut utilise le terme Fitna dont les interprétations varient d’un verset à un autre.


En effet, à la sourate al Baqarah, au verset 193, le terme fitna est mentionné et son interprétation d’après les érudits (ulémas, oulémas) du domaine, signifie le shirk (association à Allah) :

حَتَّىٰ لَا تَكُونَ فِتْنَةٌ
“Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association”

Plus loin, à la sourate An Nissa, au verset 101, le terme fitna désigne le combat :

أَن يَفْتِنَكُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا
“Si vous craignez que les mécréants puissent vous attaquer.”

On peut aussi lire à la sourate coranique Al Ankaboot, au verset 10 le terme fitna qui désigne par ailleurs un test :

وَلَقَدْ فَتَنَّا الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ
“Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux.”

La "fitna" dans nos débats politiques :



Ce terme "fitna" est fréquemment utiliser au sein de nos débats politiques afin de censurer de manière subtile notre démarche d'informer et de sensibiliser nos compatriotes au sujet des ennemis extérieurs et intérieurs qui ont un objectif de déstabilisation et nuisance aux intérêts marocains.


La fitna a sa source et le conflit entre le Maroc et l'Algérie est essentiellement géopolitique. L'Algérie a toujours eu un objectif d'affaiblir le Maroc en soutenant une organisation séparatiste tout en s'enrichissant en imposant à la dite organisation des conditions d'accès et d'exploitation minières et maritime.


Ce n'est pas le Maroc qui soutient activement des séparatistes algériens, c'est bien l'Algérie qui soutient des séparatiste. Qui donc commet une fitna ? Pourquoi l'Algérie veut-elle affaiblir son voisin musulman au lieu de s'allier avec lui contre les ennemis du Nord ?


Nous entendons souvent la partie algérienne nous décrire cette situation comme étant un mal dont l'injustice est partagée. C'est faux. Il y a un pays, l'Algérie, qui soutient une cause séparatiste au Maroc pour tenter d'affaiblir son voisin.


Donc le problème ne se limite pas à une simple soi disante hostilité des deux parties maroco-algérienne, c'est bien le soutien de l’Etat algérien à une cause séparatiste anti marocaine.


Si la partie algérienne représentative du peuple souhaite mettre fin à cette fitna, ces derniers devraient militer pour que les généraux qui dirigent cet état dans l'ombre cesse leurs manœuvres hostiles à l'égard de son voisin musulman.


46 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Yorum


Bilinmeyen üye
16 May

Ça site les versets du coran et ça insulte les chouhadas.


Les 🤡🤡🤡🤡🐸 derrière cette bouse sont très probablement à Tel-Aviv


Direct à la poubelle


🚮

Beğen

Bilinmeyen üye
15 May

🇲🇦🥰🇲🇦🫡🫡🥰🥰🥰🥰👍

Beğen
bottom of page