Rabat
top of page

QUI EST ANDRÉ AZOULAY ?

André Azoulay, né le 17 avril 1941 à Essaouira-Mogador. André Azoulay occupe les fonctions de Conseiller de S.M. le Roi du Maroc, depuis 1991. Avant d'être appelé par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II a travailler à ses côtés sur les dossiers économiques et financières du Royaume, A. Azoulay a eu une longue carrière au sein du Groupe Paribas à Paris.


Entre 1967 et 1991, il a en effet assumé différentes fonctions au sein du Groupe et de la Banque Paribas où en tant qu'Exécutive Vice-Président, il a notamment couvert la zone Middle East-North Africa et assuré la direction du département « Public Affairs ».


En sa qualité de Conseiller du Souverain auprès de feu S.M. le Roi Hassan II (1991-1999) et depuis aux côtés de S.M. le Roi Mohammed VI, André Azoulay a contribué à la mise en œuvre du programme de réformes économiques et financières appliqué avec succès par le Royaume du Maroc depuis le début des années 90. Ce programme a permis de consolider les performances et les équilibres macro-économiques du pays. André Azoulay a aussi été largement associé au plan de privatisation et de dérégulation mis en œuvre depuis 1993, en s'efforçant dans le même temps, de promouvoir et de rationaliser le rôle de l'investissement privé national et international en tant que moteur de la croissance de l'économie marocaine.


A. Azoulay intervient également auprès de S.M. le Roi pour ce qui touche à l'image du Royaume dans le Monde et il apporte chaque fois que nécessaire, sa contribution au suivi du processus de paix au Moyen-Orient et à la mise en œuvre de différentes initiatives contribuant à une logique de réconciliation entre Juifs et Musulmans. En marge de ses responsabilités professionnelles, André Azoulay a de tout temps milité pour la paix et le dialogue entre le monde arabo-musulman et la communauté juive, en Europe, aux Etats-Unis, au Maroc, et plus largement auprès des diasporas arabes et juives dans le Monde.


Avec d'autres personnalités juives originaires du Maroc et du monde arabe, Il a ainsi créé en 1974 à Paris. le groupe « Identité et Dialogue » (première organisation d'intellectuels Juifs ayant appelé dès le début des années 70, à la création d'un Etat palestinien vivant en paix aux côtés d'Israël). A, Azoulay a participé ainsi depuis plus de 30 ans, aux activités des différents mouvements et associations ayant vocation à aider le processus de dialogue et de réconciliation entre Juifs et Arabes.


Président-Délégué de la Fondation des Trois Cultures et des Trois Religions qui a son siège à Séville (Espagne). A. Azoulay est Président d'Honneur de l'International Deputy Chairman of BoG Advisory Board du Centre Peres Pour la Paix et il est membre fondateur du C-IOO (Forum de Davos pour le Dialogue des Civilisations et des Religions). C'est dans ce contexte qu'il faut situer sa nomination le 22 septembre 2005, au sein du « Groupe de Haut Niveau » des Nations-Unies pour l'Alliance des Civilisations.


Avec son épouse Katia, née comme lui à Essaouira et qui a publié deux ouvrages sur cette ville, A. Azoulay s'est attaché à la promotion et à la relance de la ville qui occupe une place particulière dans le patrimoine historique, culturel et spirituel du Royaume. Il préside à cette fin l'Association Essaouira-Mogador qui a pérennisé une approche originale et réussie de développement durable, à partir du patrimoine culturel et artistique d'Essaouira, devenue la cité marocaine emblématique du métissage des cultures et des religions.


Membre de l'Académie Royale du Maroc et de l'Académie Royale d'Espagne pour les Sciences Economiques et Financières, André Azoulay est Administrateur de l'Université Al Akhawayn (Ifrane), et Docteur Honoris Causae de l'Université du Désert (Bersheva). Commandeur dans l'Ordre du Trône (Maroc) et Commandeur dans l'Ordre de la Légion d'Honneur (France), A. Azoulay est titulaire de nombreuses distinctions qui lui ont été décernées en Espagne, au Portugal. en Italie, en Belgique et en Amérique Latine (Argentine, Brésil, Chili, Pérou).


Le Maroc est la boussole du vivre ensemble dans le monde


Le Maroc est la boussole dont le monde a besoin pour consacrer une culture de l’art du vivre ensemble « Aujourd’hui, les valeurs de respect, de tolérance, de convivialité et de proximité aussi bien intellectuelle, philosophique, religieuse que morale ont déserté beaucoup de rivages autour de nous. Le Maroc est cette boussole dont le monde a besoin, que les autres ont perdu et que nous avons su sauvegarder. Le Maroc d’aujourd’hui comme celui d’hier est porteur de ce message. Ce n’est pas simplement un constat théorique que je vous fais en ma qualité de conseiller de SM le Roi. C’est le citoyen marocain riche de son histoire, fier de sa mémoire, de sa marocanité, de son judaïsme et de la relation qu’il a réussi à construire avec toutes les civilisations composant le Maroc, en l’occurrence les grandes civilisations berbère et arabo-musulmane » a affirmé M. André Azoulay.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page