Rabat
top of page

REPUBLIQUE DU RIF

En 1922, la République confédérée des Tribus du Rif est née et devient ainsi la première République issue d’une guerre de décolonisation au XXe siècle. La république du Rif n'a jamais été internationalement reconnu.


El Khattabi crée un parlement constitué des chefs de tribus, s’ensuit la naissance d’un gouvernement, d’une monnaie, d’une banque d’état, d’une justice moderne et indépendante. Les infrastructures routières et les ponts apparaissent, ainsi que le téléphone et le télégramme. L’ordre, la sécurité et l’éducation prennent le pas sur les vendettas et les guerres de clans.


Craignant que cette résistance marocaine ne serve d’exemple à d’autres colonies, la France entre en guerre et en 1925, El Khattabi doit faire face à une alliance franco-espagnole bien trop forte.


Malgré l'alliance des forces d'occupation franco-espagnoles, Abdelkrim El Khattabi et ses partisans ne capitulent pas et durant une année entière, mènent d'âpres négociations avec les deux puissances. La cessation de la lutte armée du Rif sera actée, sans toutefois que les Marocains rendent les armes.


Le 26 mai 1926, constatant qu'il s'agissait d'une guerre à forces inégales entre les deux parties, Abdelkrim El Khattabi préfère se rendre à l'occupant français et épargner, ainsi, la vie de nombreux soldats voués à la cause de la libération. Les Marocains n’en seront pas pour autant épargnés, car pour s’assurer qu’un tel soulèvement ne se reproduise pas, des avions munis de gaz moutarde bombardent des villages du Rif. Les Marocains du Rif seront ainsi les premiers civils gazés massivement dans l’histoire avec près de 150.000 morts entre 1925 et 1926.


La lutte acharnée des fils du nord du Royaume et des habitants du Rif s'est poursuivie jusqu'à la naissance du Mouvement national et de libération avec l'appui de feu SM Mohammed V qui a accédé au Trône le 18 novembre 1927.


Quant à Abderkim El Khattabi, il sera exilé à la Réunion en 1926. Il vivra en France quelques années avant de s’éteindre au Caire en 1963.


Aujourd'hui, le drapeau de la République du Rif est détourné et maquillé sous une idéologie séparatiste par des individus vivant souvent entre la Belgique et les Pays-Bas, ayant pour la plupart des liens avec les réseaux de trafic de drogue et visiblement sans réel background intellectuel ni idéologique ou encore programme politique.


Témoignage de la fille Aïcha AL Khattabi sur la vision de son papa.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page