Rabat
top of page

DISCOURS ROYAL DU 20 AOUT 2004


Discours prononcé par SM le Roi à l'occasion du 51ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.


Louange à Dieu,


Prière et salut sur le Prophète,


Sa Famille et Ses Compagnons,



Cher peuple,


Dans le dernier Discours du Trône, Nous avons défini les grandes orientations stratégiques pour l'édification d'un Maroc uni, démocratique et solidaire, un Maroc ouvert et développé.


La célébration, aujourd'hui, de l'anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple et de la Fête de la Jeunesse, est, pensons-Nous, l'occasion idoine pour nous remémorer le courage et le sacrifice qu'incarnent ces deux événements. Il s'agit assurément d'une entreprise exaltante que seuls les Marocains peuvent mettre en oeuvre par leur labeur, leur ingéniosité et leur foi.


Notre devoir, pour relever ce défi salutaire, est de nous employer à donner à la Révolution du Roi et du Peuple une consistance renouvelée, où se conjuguent harmonieusement patriotisme authentique et concitoyenneté moderne.


Cette épopée ne constitue pas un événement éphémère, mais une marche continue, un processus sans fin pour relever les défis au fil des années, de génération en génération. Notre principale arme sur cette voie, réside dans notre attachement aux valeurs de patriotisme, fondées depuis toujours sur l'exigence de sacrifice pour préserver la souveraineté et la gloire du Maroc, faisant de l'attachement à ses constantes, à la défense de son unité nationale, de son intégrité territoriale, de sa sécurité et de sa stabilité, et de la préservation des droits de ses citoyens et de ses valeurs sacrées, autant d'actes qui constituent l'essence et la quintessence de l'amour des patries, que Notre aïeul, Sidna Mohammed, sur lui prière et bénédiction, a érigé en acte de foi.


Si le patriotisme pour la génération de la libération consistait principalement, à l'époque, à résister contre le colonialisme, il requiert aujourd'hui, de la part des nouvelles générations, une mobilisation totale et une volonté de libérer les énergies et de prendre à bras le corps les problèmes lancinants de l'analphabétisme, de la pauvreté, du chômage des jeunes, de l'aggravation des disparités sociales et inter-régionales. Il s'agit, au même titre, de gagner le pari de la modernisation démocratique, de rehausser l'indice de développement humain, d'accroître la production économique et de stimuler l'effort intellectuel et la création artistique.


La citoyenneté que Nous appelons de Nos voeux ne peut être réduite à la formalité de disposer d'une simple carte d'identité ou d'un passeport; elle doit plutôt incarner l'amour de la patrie et la fierté d'y appartenir. Elle doit également se traduire par une participation efficace aux chantiers de développement que Nous avons ouverts, sur les plans national, régional et local, et par une contribution effective au raffermissement de son rayonnement mondial.


Etre marocain signifie à la fois l'attachement aux constantes de l'identité marocaine unifiée, riche par ses multiples affluents, et le partage des valeurs et des aspirations communes de la Nation, d'une part, et d'autre part, l'interaction féconde et positive avec les nouveautés de la civilisation contemporaine et l'adhésion à la société du savoir et de la communication. C'est la raison pour laquelle Nous avons fait de la qualification de nos ressources humaines, qui sont le pilier de l'économie moderne, notre capital réel. Notre objectif stratégique est d'acquérir la connaissance scientifique et la technologie avancée qui constituent la voie idéale pour vaincre le sous-développement et être en mesure d'accompagner le progrès. A défaut d'une telle entreprise, nos générations montantes seront confrontées à un analphabétisme d'un genre nouveau, autrement plus dangereux que l'analphabétisme traditionnel, lequel ne peut être résorbé que par le savoir utile, l'action soutenue, l'organisation et la discipline.


Toutefois, cette démarche pour assurer la qualification, l'éducation et la formation de nos générations, ne doit pas se limiter aux seules dimensions scientifique et technologique; elle doit englober également l'éducation et la culture morale et religieuse ouverte, en vue d'immuniser la personnalité marocaine contre les risques d'aliénation et d'abandon des valeurs qui ont, de tout temps, permis aux Marocains de triompher des dures épreuves qu'ils ont rencontrées dans les tournants décisifs de leur histoire.


Notre identité est fondée sur des constantes bien enracinées qui forment le socle de Notre personnalité marocaine, à savoir la religion musulmane tolérante et la Monarchie constitutionnelle.


A une époque où s'estompent les repères religieux et s'accélère la montée des intégrismes aveugles, Nous sommes soucieux d'immuniser et de protéger notre société contre les dangers du fanatisme et de la déliquescence des valeurs qui guettent le monde d'aujourd'hui.


Aussi est-il du devoir des institutions, organisations et autres structures ayant pour mission d'assurer l'encadrement du citoyen et de la société, d'oeuvrer à la consolidation des hautes vertus morales qui alimentent notre système de valeurs et sont consubstantielles à la civilisation marocaine séculaire, avant de constituer un référentiel universel.


Mais nous ne saurions concrétiser cet objectif qu'en veillant à inculquer à nos jeunes la citoyenneté positive qui consiste à assumer ses responsabilités au lieu de se dérober à ses devoirs, à s'engager à respecter la loi, à reconnaître le lien intrinsèque entre les droits et les obligations, à ne pas confondre liberté et anarchie, à faire preuve de courage et de volontarisme solidaire, à se prendre en charge sans céder à l'opportunisme et à l'égoïsme, à encourager les talents créatifs et productifs, plutôt que d'attiser les sentiments de frustration, de défaitisme et de désespoir. Il faut également veiller à ce que nos jeunes s'imprègnent des vertus de la modération, de la tolérance et de la justice qu'ils s'attachent, en outre, à la paix et aux principes de bon voisinage et qu'ils récusent l'extrémisme, la haine, la division, le terrorisme et l'agression.


Nous Nous réjouissons de ce que laisse entrevoir l'émergence d'une nouvelle manifestation de la citoyenneté chez nos jeunes et de la confiance dont ils font preuve concernant le présent et l'avenir du Maroc, et qui les encourage à s'investir dans l'action et la création, à miser sur des initiatives productives et novatrices, et à puiser dans les difficultés qu'ils viennent à rencontrer, la force nécessaire pour redoubler d'effort et de rendement.


Ce sont ces jeunes pleins de volonté, de courage, d'altruisme et d'abnégation qui concrétisent la citoyenneté positive sur laquelle Nous comptons pour plus de créativité, de persévérance, de création des richesses et pour une mobilisation générale en faveur d'un développement soutenu, pourvoyeur d'opportunités d'emploi, garant d'une vie digne et décente.


Nous Nous félicitons également de la citoyenneté sincère qui se manifeste par tant de volontarisme et de solidarité et par le sentiment patriotique collectif d'appartenance à un Maroc uni, dans le bonheur comme dans l'adversité, sentiment exprimé unanimement par les Marocains, où qu'ils se trouvent, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, des Marocains fiers de leur marocanité et de leur drapeau national.


Nous tenons à ce que ce sentiment patriotique renouvelé s'affermisse à travers la consécration de l'unité nationale sur les plans linguistique et culturel. A cet égard, un effort de modernisation et d'accompagnement s'impose pour assurer la promotion de l'ensemble des autres affluents linguistiques et de leur culture, sans omettre l'impératif de maîtriser les langues étrangères, qui constituent une passerelle de communication, d'interaction, d'adhésion à notre temps et d'ouverture sur les différentes cultures et civilisations.


Ce sont là les vertus dont les Marocains d'aujourd'hui se doivent de s'imprégner par fidélité aux pionniers du nationalisme authentique, et à leur tête Nos regrettés grand-père et père, Leurs Majestés les Rois Mohammed 5 et Hassan 2, que Dieu sanctifie leur âme. En effet, nous trouverons dans les deux souverains défunts le meilleur modèle pour porter le flambeau de la Révolution permanente du Roi et du Peuple. A cet égard, tu trouveras, cher peuple, ton Premier Serviteur à l'avant-garde de ceux qui oeuvrent à la concrétiser dans sa nouvelle consistance.


Ce faisant, nous aurons allié patriotisme sincère et citoyenneté positive pour l'édification d'un Maroc fondé sur la démocratisation concomitante de l'Etat et de la société, un Maroc garantissant à ses fils une digne citoyenneté à la mesure de l'affection sincère qu'ils vouent à leur partie.


Il n'existe, en effet, point de citoyenneté sans patriotisme, et encore moins de patriotisme sans citoyenneté.



Wassalamo Alaïkoum Warahmatouallah Wa Barakatouh".

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page