Rabat
top of page

LA STATUE LYAUTEY

La statue du Maréchal Lyautey, signée de l'Architecte Marchisio et du statuaire François Cogné a été inauguré en 1938 à Place de France (Aujourd'hui place Mohammed V). Suite aux accords de la Celle-Saint-Cloud (novembre 1955), la statue de Lyautey est déplacée à l’intérieur du jardin de l’Hôtel de la Subdivision militaire qui est, depuis 1959, le Consulat Général de France.




Une statue Lyautey en Algérie ?


Nous avons décidé d'ajouter à cet article la présence du Maréchal Lyautey en Algérie afin d'informer les algériens qui parfois prennent un malin plaisir à nous rappeler ô combien il est honteux qu'une statue Lyautey était présente à Casablanca.


Hubert Lyautey est souvent rattaché au Maroc mais après plusieurs stages dans des régiments de cavalerie, c'est en Algérie qu'il a fait ses premières armes, si l'on peut dire, en tant que lieutenant de Cavalerie au 2ème Hussard à Orléansville, de 1880 à 1882.


Après avoir consulté les archives, nous informons nos voisins qu'une statue de Lyautey avait été érigée sur une place d'Oran, en souvenir de sa présence en garnison lors de son premier séjour en Algérie.


Lors de l'indépendance, en 1962, cette place a été rebaptisée Place de Port Saïd. Mais la statue a disparu.


Ci-dessous, des images d'archives montrant la statue Lyautey au SQUARE DE LYAUTEY A ORAN. Ce Square a été rebaptisée Place de Port Saïd.


Aujourd'hui, l’Association Nationale Maréchal Lyautey est à la recherche de cette statue.





A Colomb Bechar dans le sud Algérien, inauguration de la statue du Maréchal Lyautey, fondateur de la ville, pour le cinquantenaire de la fondation de la cité. - Monsieur Roger LEONARD, Gouverneur Général de l'Algérie, entouré de personnalités du Sud-Algérien, saluant les drapeaux et passant les troupes en revue - Le Monument du Maréchal LYAUTEY, sur la Grand'Place de Colomb Béchar - Inscription sur le monument : "1903 - 1953 - AU MARÉCHAL LYAUTEY, FONDATEUR DE COLOMB-BECHAR" - VG de la cérémonie d'inauguration sur la Grand'Place - Indigènes sud-algériens jouant du tam-tam - Défilé des méharistes sur leurs montures - La danse du fusil par les indigènes sud-algériens et le baroud d'honneur avec coups de fusil et nuages de fumée et de poussière.



Ouvrages et sources sur la présence non pas d'une statue Lyautey en Algérie mais d'une série d'autres statues dont certaines toujours présentes sur le sol algérien :


  • Statues et colonialisme (France-Algérie, XIXe- XXe siècles)

  • Réflexions autour de deux remarques de Frantz Fanon

  • Bertrand Tillier

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page