Rabat
top of page

LE MAROC, PEUPLE LE PLUS RELIGIEUX AU MONDE ?


Au début des années 2000, l'hebdomadaire TelQuel, né en 2001 dans la vague de libéralisation de la presse, commentait avec causticité un sondage mondial présentant les Marocains comme « le peuple le plus religieux du monde ». Cette vision, qui conforte une volonté d'exceptionnalité spécifique, tient à la fois à la société, au système politique, à son histoire et aux conditions socio-culturelles nationales. Le Maroc est un royaume islamique dirigé par le Commandeur des croyants, qui fut érigé en sultanat et en califat islamiques depuis la création du royaume de Fès. Il a été durant des siècles le bastion de l'islam aux portes de l'Europe chrétienne, le gardien de l'Andalousie, et le seul État dirigé par des Arabes s'opposant aux Ottomans. Il n'a jamais connu de révolution, ni de crise antireligieuse ou moderniste; même les Français ont conforté et défendu l'islam marocain. La population vit dans une grande religiosité que les médias, l'école et les notables diffusent à foison.


Tout indique dès lors que la religiosité des Marocains est extrêmement forte, ce que Lyautey avait relevé en son temps, lui qui conseillait de laisser s'écouler la profusion de sacré dans l'intérieur de la société. Cette vision est confortée tant par des indices matériels et chiffrables, que études les sondages et internationales. Cela ne signifie pas pour autant que les Marocains n'aient pas de recul, ni qu'ils ignorent ce qui se passe ailleurs ni qu'ils ne sachent jouir assez librement des plaisirs de l'existence à leur portée.


Lors de la fête de l'Aïd, le Maroc sacrifie plus de moutons que les autres grands pays voisins: 7 millions contre un peu plus de 4 en Algérie, ce qui est considérable - un mouton pour cinq habitants au Maroc contre un pour dix en Algérie -, et en proportion bien plus qu'en Égypte. Sacrifices et ripailles se rejoignent ici, même si c'est l'unique occasion annuelle pour des millions de Marocains de manger de la viande.


Quant aux statistiques internationales, elles confortent ce qui est vécu sur place. Le Maroc serait un des pays les moins athées et les plus croyants du monde, se plaçant juste derrière la Thaïlande, l'Arménie et la Géorgie, et donc en première place des pays musulmans;


93 % des habitants s'y affirment croyants - contre 40 % en France et 7 % en Chine, le pays où le taux est le plus bas. À peine plus de 1 % des Marocains se disent athées convaincus - contre 18 % en France.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page