Rabat
top of page

LE ROCHER DE BADIS


Le Rocher Badis est une presqu'île située sur la côte nord-africaine, à 260 km à l'ouest de Melilla et à 117 km au sud-est de Ceuta. Il est possession de l'Espagne depuis 1564, après avoir été déjà occupée entre 1508 et 1522.


D'une superficie de 1,9 hectare, d'une altitude maximale de 87 mètres, c'est une presqu'ile car, depuis un tremblement de terre survenu en 1930, elle est reliée au continent par un étroit banc de sable de 85 mètres de long.


Selon le célèbre Ibn Khaldoun, dans son livre "le livre des exemples", le rocher s'est également appelé Ghomara, nom provenant de la tribu berbère des Ghomaras qui peuplent toujours cette région boisée.


En 1162, l'émir almohade Abd Al Mumin donne l'ordre de fortifier les côtes, il fait mettre en chantier cent navires dans les ports de Tanger, Ceuta, Badis et autres ports du Rif, le bois de cette région étant utilisé pour construire les navires.


Sous le règne d'Abd Al Mumin, la ville de Badis était le port de Fès.


Dès 1415, le roi du Portugal Jean Ier dispute aux Castillans le contrôle des côtes de l'Afrique du Nord.


En 1494, le traité de Tordesillas signé entre les royaumes d'Espagne et du Portugal, cède aux Portugais le contrôle des côtes marocaines à l'ouest de Badis.


En 1447, les Espagnols occupent Melilla, puis Badis.


Le 20 décembre 1522, les Wattassides récupèrent Badis.


Le rocher revendiqué par les espagnols de nos jour est incontestablement marocain.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page