Rabat
top of page

QUE SIGNIFIE LE TERME HAWL ?

Connaître ces coutumes et traditions est une condition sine qua non si l’on veut comprendre les dimensions et la portée culturelle de l’héritage populaire hassani. Et, côté art, la musique n’est pas en reste.


Pour rendre compte de la musique traditionnelle hassanie dans son sens le plus large, on utilise le terme hawl dont l’étymologie est peu connue : s’agit-il du sens commun qui nous renvoie aux notions de gravité et de sérieux ?

 

Il y a effectivement, dans la culture hassanie, un sens de solennité qui, même lorsqu’il est associé au divertissement, impose une présence d’esprit et une discipline d’écoute, à peine rompue par les manifestations de joie et les mots d’encouragement adressés aux poètes. Respectant de nombreux canons, la musique hassanie puise sa grâce raffinée dans sa relation directe avec le sens poétique.

 

Ce raffinement est accentué par le soin porté par les musiciens aux nuances du jeu vocal et aux détails de la technique instrumentale. Le hawl se compose aussi bien de la poésie déclamée (leghna) que de la musique des instruments (azawân), deux domaines à la fois distincts et complémentaires, mettant à contribution toutes les ressources de la créativité poético-musicale des populations locales. Dans le terme leghna, la poésie déclamée fait indirectement référence à la musique. Le terme azawân est de plus en plus utilisé actuellement, aussi bien pour la musique hassanie que pour la musique amazighe. Quant à la danse, elle se rattache en partie au hawl, mais elle peut être aussi pratiquée de manière autonome.


Fidèle à la tradition du désert , le hawl met en présence, le poète (mghanni), les chanteurs et instrumentistes (iggâwn) et un public, le plus souvent averti. Le hawl possède des vertus pédagogiques et socialisantes. Il participe à l’élévation du goût, à la diffusion des valeurs traditionnelles du groupe social. Il installe une discipline d’écoute et peut endosser un objectif religieux ou éducatif. Il constitue, de ce fait, le cadre général de la culture locale.

11 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Kommentar


Unknown member
21. Mai

Merci pour cet article, cela m'évoque des souvenirs de vacances dans la région de Guelmim, El hawla, El Guedra et "lguitare" essentiellement pendant les fêtes de mariage ouvertes à tous ❤️

Gefällt mir
bottom of page