Rabat
top of page

SIDI BEN SLIMANE AL JAZOULI

Dernière mise à jour : 9 mai

Abu Abdullah Muhammad ibn Sulayman ibn Abu Bakr Al Jazouli Al Simlali Al Hassani, souvent connu sous le nom de Sidi Ben Slimane, d'Imam al-Jazouli ou de Cheikh Jazouli, était un érudits et imam marocain fondateur de la confrérie al-Jazuliyyatt et l'un des 7 Saints de Marrakech.


Il doit sa notoriété pour avoir compilé le Dala'il Al Khayrat, un livre de prière musulman extrêmement populaire, ce qui en fit un saint non seulement au Maroc mais également pour le monde islamique.


Originaire du Souss, entre l'océan Atlantique et les montagnes de l'Atlas, Sidi Ben Slimane Al Jazouli avait étudié les hadiths et la jurisprudence malékite à la Médersa Essaffarine de Fès, où il brillait par sa capacité à mémoriser d'illustres oeuvres notamment Usoul Al Fiqh.


Après ses premières études à Fès, il a participé à la défense de Tanger contre l'invasion puis a voyagé à La Mecque, Médine et Jérusalem où il vécu plusieurs décennie et a étudié au Caire.

Il a ensuite fondé l'ordre soufi Al Jazuliyyat et s'est établi à Safi.

Il rassembla quelques milliers d'hommes et fut leader de la lutte contre les envahisseurs portugais à Essaouira.


La lutte contre les envahisseurs portugais s'est affaiblie lorsque les habitants ont compris les avantages du commerce avec eux. Il a donc finalement été expulsé de la ville de Safi par le gouverneur.


Décédé alors qu'il accomplissait sa prière du Fajr, le 28 juin 1465 supposément par empoisonnement.


À la suite de luttes tribales entre les Soufis, son corps fut initialement conservé dans une arche mobile. L’arche fut placée au sommet d’une colline et gardée 24 heures sur 24.

On prétend qu'en 1541, soit 77 ans après sa mort, son corps (qui serait resté intact) fut exhumé pour être transféré à Marrakech.


Le sultan saadien Ahmad al-Araj (1517-1544) fit construire un mausolée pour Sidi Ben Slimane Al Jazouli dans la partie nord de la médina de Marrakech et la zone fut ensuite nommée en son honneur. Le mausolée a été agrandi et en partie reconstruit sous le règne du sultan Moulay Ismaïl.


Même jusqu'à son dernier lieu de sépulture, l'intrigue s'est poursuivie puisque le corps de Sidi Ben Slimane n'a pas été enterré sous la tombe comme c'est l'habitude, mais profondément sous le mur derrière elle, et c'est ici que les gens se penchent pour lui rendre hommage.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page