Rabat
top of page

10 BATAILLES AYANT MARQUÉ L'HISTOIRE DU MAROC

1 • Bataille de Sagrajas


En 1086, Al Andalus est divisée et dirigée par des rois impuissants. Ils invitent alors le sultan Almoravide Ibn Tachfine à les aider, ce dernier inflige une grande défaite au roi de Castille Alphonse VI et à ses alliés (Portugal, Aragon...). La bataille est appelée "az-Zallaqah" en raison de l'énorme quantité de sang versée, seulement 500 chrétiens ont pu fuire. Yusuf Ibn Tachfine, Émir des musulmans, entamera par la suite la conquête des petites Taïfas et mettra toute l'Andalousie sous autorité Marocaine.



2 • Bataille de Tondibi


Cette bataille (1591, Tondibi) fut l'une des plus importantes en Afrique de l'Ouest, elle oppose l'Empire Songhai, et l'Empire Saadien du Maroc. Le commandant Marocain Jouder Pacha et son armée de seulement 5.000 hommes vont vaincre l'armée Songhai composée de plus de 35.000 soldats. Cette victoire entraîne la destruction de l'Empire songhaï, et l'annexion Marocaine du pachalik de Tombouctou jusqu'au 18e siècle.






3 • Bataille de Bagdoura


Cette grande confrontation en 741 marque l'expulsion des forces Omeyyades du Maroc et l'indépendance totale du pays. Une armée berbère dirigée par le commandant Khalid Zanati, anéanti les 70.000 soldats syriens et arabes. Le petit fils de Oqba Ibn Nafi, tout comme Kulthum ibn Iyad al-Qasi (Gouverneur d'Ifriqiya), seront tués dans la bataille. Un tiers des Omeyyades est tué, un tiers capturé et un autre tiers s'est échappé...



4 • Bataille de Tanger


En 1664 lors de la bataille de Tanger, 500 soldats anglais sont pris en embuscade par Ahmad al-Khadir. un ex pirate marocain devenu chef de guerre. Seul 30 d’entre eux réussiront à fuir, les cadavres anglais et le gouverneur Rutherford furent mutilés. Il s’agit de la première défaite militaire majeure de l’Histoire de l’Empire coloniale Britannique en Afrique.




5 • Bataille d'Alarcos


Au 12e siècle, le calife Almohade Marocain Yaqub Mansur détruit les Castillans à Alarcos et menace même de marcher jusqu'à Rome. L'Empire Almohade consolidait ses positions en Andalousie, c'est la dernière grande victoire musulmane en Espagne. Cette bataille sera nommé "désastre d'Alarcos" en espagnol. Le royaume de Castille, en plus de sa défaite, sera forcé à signer un traité de paix de 10 ans avec les Almohades. L'Empire Almohade était alors une puissance mondiale.



6 • Bataille de l'Oued El Ben


En 1558, le sultan al-Ghalib refuse de prêter allégeance aux Ottomans. Les turcs envoient 32 000 soldats soumettre le sultan. Ils sont écrasés au nord de Fès. Le Maroc restera l'un des seuls territoires musulmans insoumis aux ottomans. Le sultan marocain Abdallah Al Ghalib expliquera par la suite à ses gouverneurs comment il a vaincu les ottomans.






7 • Guerre de Jugurtha


Ce conflit éclate lorsque Rome 🇮🇹 décide de déclarer la guerre à la Numidie en 112 av. JC. Bocchus, roi de Maurétanie [Actuel Maroc] décide alors de venir en aide aux Numides. En effet, le roi Numide Jugurtha lui avait promis un tiers de la Numidie. Les cavaliers Maures infligent des grandes pertes aux Romains. Salluste disait : "Aux uns l'ennemi tranche la tête, aux autres il perce les flancs". Bocchus finit par faire la paix avec les Romains, afin d'annexer la Numidie orientale et conserver l'indépendance du royaume.





8 • Bataille des trois rois


Lors de cette bataille, la grande armée portugaise renforcée par des mercenaires allemands, castillans, anglais, et des soldats du pape affrontait l’armée marocaine à Oued ElMakhazine.


Résultat : 15 000 morts et 20 000 prisonniers coté portugais. Cette bataille est l’un des plus grands désastres de l’histoire portugaise. Les conséquences furent terribles.


- Le roi est tué sans avoir d’héritier.

- Une partie de la noblesse portugaise est exterminée par l’armée marocaine.

- Fragilisation puis chute de l’Empire portugais.



9 • Bataille d'Ecija


Cette bataille, en 1275, fut une grande victoire des Mérinides sur le Royaume de Castille.

Les soldats du Sultan Abou Yousouf réussissent à protéger le royaume de Grenade, dernier bastion musulman en Espagne. En effet, l'émir de Grenade Mohamed II appela ses alliés marocains afin de mener une lutte contre les Castillans. Le sultan Mérinide bat les Castillans et ordonne d'envoyer la tête du chef ibérique Nuño Gonzalez au sultan de Grenade en guise de trophée.



10 • Bataille d'Anoual


En 1921, 23.000 soldats espagnols se heurtent à 3.000 paysans rifains menés par El Khattabi. 15 000 soldats espagnols sont massacrés, le général Sylvestre honteux se donna la mort. Cette victoire devient un grand symbole de la lutte anticoloniale. En Espagne cette défaite a eu pour conséquence un coup d’Etat et est connue sous le nom de « El Desastre de Annual ». El Khattabi inspirera d'autres grands personnages tel que Mao Zedong ou Che Guevara.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page